Marseille se modernise : en route vers la ville du futur


A l’occasion de Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture, la ville a mis tout en œuvre pour se moderniser et redorer son image. Marseille a lancé le pari fou d’allier ses 2600 ans d’histoire fascinante à des aménagements architecturaux modernes, lumineux, éco-responsable et ouverts sur l’extérieur.

Sur près de deux kilomètres du nouveau front de mer, de nouveaux lieux emblématiques marquent durablement le territoire de Marseille-Provence, tels que le Mucem ou le Silo pour ne parler que d’eux.

Projet unique pour la Méditerranée du 21ème siècle, le Mucem est une véritable cité culturelle : surplombant le Vieux-Port, il accueille des expositions sur 5000m², des soirées de gala, des déjeuners d’affaire et se privatise tant en intérieur qu’en extérieur. Un mélange surprenant de matériaux qui donne à ce lieu une identité très forte.

Le Silo à blé d’Arenc, labellisé « Patrimoine du 20ème siècle » et situé sur le domaine du Grand Port Maritime, propose une salle de spectacle de 200 places et 520m² d’espace événementiel. Une réhabilitation qui donne une seconde vie à cet ouvrage en béton armé.

Marseille c’est aussi une des plus grandes métropoles européennes qui a su améliorer son attractivité au cours de ces cinq dernières années : une ville au souffle nouveau, qui s’offre la première place des quartiers d’affaire les plus importants des centre villes d’Europe du Sud.

Un dynamisme qui se retrouve également dans le projet de l’EcoCité : Euroméditerranée vient d’être récompensé du prix du meilleur projet de requalification urbaine au monde ; il s’agit du réaménagement du boulevard du Littoral.

Quant à l’aménagement du Vieux-Port, il a été totalement repensé, tout en préservant l’architecture du lieu et son décor minéral. Il laisse place aujourd’hui, aux piétons et aux joies de la balade ; les quais se prêtent désormais à l’organisation d’événements. Quant à l’ombrière aérienne du quai de la Fraternité, elle offre des jeux de reflets de la mer et du ciel à certaines heures de la journée ; elle est devenue la place préférée des points de ralliement.

Mais une ville du futur perdrait toute son âme si on lui enlevait ses traditions et son histoire. Le quartier du Panier lui aussi évolue, rajeunit et devient une promenade incontournable de Marseille. Il ne s’agit pas ici de retrouver de grandes enseignes ou encore de nouveaux projets architecturaux mais de déambuler au gré de ruelles étroites pour y rencontrer des artistes passionnés et des restaurateurs de qualité! Un quartier historique qui nous transporte hors du temps….

…Alors oui, Marseille continue sa course à la modernité tant par ses vastes programmes d’aménagement que par son engagement éco-responsable, mais il n’en demeure pas moins que la ville phocéenne a su garder une image de tradition.

Source : Emilie Kuehn


« | »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*